Dépôt de plainte contre la police et ses complices

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le propriétaire étranger d’un véhicule “saisis” sans motif légal par la police française, avec la complicité de ceux qui sont chargés de les contrôler, hautes personnalités de l’État comprises, dépose plusieurs plaintes contre une équipe d’incompétents irresponsables qui commettent des faux soumis aux juges  dans le but  d’obtenir la confiscation du dit véhicule.

Depuis bientôt deux ans, bien que toutes les preuves de la conformité avec la loi de la situation du véhicule sur le territoire économique Européen aient été apportées, la police Française et le parquet s’acharnent en ignorant ces textes Européens, transcris dans les textes Français, qu’ils refusent même de lire, et inventent des accusations farfelues pour arriver à leurs fins, quelles que soient les malhonnêtetés qu’ils doivent écrire ou commettre, allant jusqu’à faire juger deux fois en quelques jours, avec des accusations différentes, le détenteur du véhicule!

Plusieurs plaintes déjà déposées auparavant directement auprès du parquet par l’utilisateur du véhicule en Europe, n’ont jamais obtenu la moindre réponse et on ignore encore 15 mois après le dépôt de la première plainte ce qu’il en est advenu.

On s’aperçoit ici que les dysfonctionnements des institutions qui ont le pouvoir d’entraîner n’importe quel citoyen devant un tribunal, de le spolier, de le ruiner, de le détruire psychologiquement, de l’isoler de son entourage, n’ont aucune importance pour les responsables que sont les ministres ou le parquet et que toute contestation justifiée se perd dans le refus d’écouter celui qui ne fait pas partie de ces institutions.

Les faits rapportés ici tombent sous le coup de la loi et sont prévus et punis par le Code Pénal. Mais l’implication de certains agents de la police et de la douane, celle, par négligence, incompétence ou malice de membres du parquet, celle par “je m’enfoutisme” des ministres responsables, incitera-t-elle enfin un Procureur à faire cesser le dictat infernal de l’administration Française sur les citoyens, en totale infraction avec la règlementation Européenne, avec la Constitution de la République et avec la Déclaration des Droits de l’Homme?

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »